• Nous laissons la parole à Lorelina pour vous raconter la super journée en bateau que nous avons passée samedi 2 février dans la Baie du Robert. 

    Nous avions rendez-vous à 8h45 à la pointe Sable Blanc au Robert à Ti-Canots pour la prise en main du bateau. 

    Le monsieur nous a expliqué le fonctionnement du bateau et nous on avait le bateau jaune et les autres ils avaient un bateau rouge, blanc ou bleu. Il fallait suivre la ligne sur le GPS et rester sur 30 (le zoom). Papa a conduit le bateau.

    Ilets du Robert

    A l’étape 1, (îlet Chancel) on est allés voir des iguanes. On en a vus qui étaient dans les arbres.

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Après on a repris le bateau pour aller à l’étape 2. (Fonds Blancs du Trapèze) Et l’étape 2 c’était où en fait le bateau c’était la plage. Papa a marché sur un oursin. On s’est baigné et on a pris l’apéro dans la mer. On a aussi pique-niqué là.

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

     

    On a pris le bateau pour aller à l’étape 3 (Ilet Madame). A l’étape 3, il y avait une plage. L’eau était trop bonne.

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Ilets du Robert

    Ensuite on a pris le bateau pour aller à l’étape 4 et l’étape 4 nous ramenait à la voiture. (Point de départ au Robert)

    Papi a essayé de conduire mais il nous amenait au large !

    Jojo aussi a conduit. (Phrase ajoutée par lui-même en entendant Nana raconter !)

    Ilets du Robert

     

    C’était une très belle journée.

    Pas grand chose de plus à ajouter à part quelques points pratiques. La location du bateau est pour 6 personnes maxi. L'organisation de Ti Canots est parfaite. On était un peu stressés au départ à l'idée de partir seuls en mer mais tout est fait pour nous rassurer. Impossible de se perdre, il suffit de suivre le GPS. Le patron veille à distance et si on s'écarte de la ligne, il nous appelle au moyen du téléphone satellite à disposition dans le bateau. 

    Dans la baie, l'eau est très calme, il n'y a pas de vague donc pas de mal de mer ! 

    Et cette solution est idéale (et moins chère à partir de 4 personnes) pour visiter les îlets à son rythme sans être avec un flot de touristes sur un gros catamaran. Ce n'est pas que nous n'aimions pas ce genre de sorties mais parfois on aime être tranquille et là c'était idéal. Même si notre itinéraire était tout tracé, on avait l'impression d'être libre et de voguer tels des marins sur la mer !!! 

    Horaires : de 9h à 16h30 en mer. A partir de 2 ans. Pour 6 personnes maxi (enfants compris). 140€ la journée, 80€ la demie-journée. Prévoir son pique-nique (et son rhum!). 

    A faire sans hésiter!

    https://www.ticanots.com/

    Ilets du Robert

    Et voilà, le premier séjour de notre saison de vacanciers s'achève. Malgré le temps médiocre qu'ils ont eu (ouf ça c'est arrangé pour leur dernière semaine), ils ont pu avoir un bon aperçu de notre jolie île. A très bientôt et aux suivants !! :) 


    1 commentaire
  • Dimanche 21 octobre, nous avons fait notre 1e rando. Il en fallait une simple pour voir ce que ça allait donner avec Nana et Jojo... Nous sommes allés au Piton de Crève Coeur au Sud près de Sainte Anne : 30 à 40 minutes de marche annoncées pour monter.  Et bien on s'en souviendra !

    Piton Crève Coeur

    Nana a très bien marché malgré la chaleur. Le chemin était bien ombragé mais une fois arrivés au sommet complètement dégagé, ça tapait bien. Par contre Jojo, qui était dans le porte-bébé, (donc qui était censé avoir la meilleure place...) n'a pas du tout apprécié. Il a hurlé quasiment tout le long de la randonnée... Il va falloir trouver un autre porte-bébé qui lui tienne sûrement moins chaud. A suivre les randos! (NB : on utilise maintenant un porte-bébé de rando avec un peu plus de maintien et ça va beaucoup mieux!) On a tenu bon malgré le concert de pleurs et une fois arrivée au sommet, la vue était superbe sur toute la presqu'île sud de l'île !

    Piton Crève Coeur

     

    On a même croisé un bernard-l'hermite.

    Piton Crève Coeur

    Piton Crève Coeur

     

    Piton Crève Coeur

    La rando se fait quasiment toute en montée pour atteindre le point de vue. Mieux vaut la faire de bonne heure car il y a des arbres mais ce n'est pas une forêt. Mais la vue au sommet en vaut la peine. Nous conseillons cette randonnée si vous avez un peu de temps avant une session plage vers Ste Anne ! 


    1 commentaire
  • Ca-y-est nos premiers visiteurs sont arrivés ! Bienvenue Papi et Annie. Nous sommes tous les 4 ravis de les accueillir et de leur faire découvrir notre nouvelle vie. Manque de bol, la météo n’est pas au mieux et nous avons eu droit à un week-end (26-27/01) ultra pluvieux. Nous avons quand même pu faire la rando que nous avions prévue : la Cascade de la Rivière Couleuvre.

    Première fois que nous empruntons la route du côté Nord Caraïbes jusqu’au bout du bout. (1h15 de route depuis Schoelcher). A partir du Prêcheur, la route est cabossée, et avec de grands virages au milieu de la jungle. C’est déjà impressionnant.

    La route s’arrête ensuite et pour rejoindre Grand Rivière, il faut laisser la voiture et faire une rando de 14 km environ…  Non ce n’est pas celle-là que nous avons entrepris dimanche ! Ce sera pour une prochaine fois peut-être et sûrement sans les enfants.

    Nous trouvons une place pour les voitures. Après avoir eu l’impression de rouler au milieu de nulle part, nous découvrons beaucoup de voitures garés sur le côté de la route. En effet, c’est aussi le parking de la plage Anse Couleuvre qui est très fréquentée le week-end. Nous commençons par le circuit de la rando.

    Cascade Couleuvre

    Jojo dans le porte-bébé, Nana à pied, tout le monde équipé de baskets, c’est parti pour 1h15 de marche au milieu de la forêt tropicale bien humide. Magnifique. Un décor de film : végétation luxuriante, arbres gigantesque, lianes, bananiers... C’est assez sportif car il y a de nombreuses fois la rivière Couleuvre à traverser et comme il a beaucoup plu la veille, le niveau a un peu monté. Ce qui fait que l’on se retrouve de temps à autres les pieds dans l’eau. 

    Cascade Couleuvre

     

    Cascade Couleuvre

    Cascade Couleuvre

    Cascade Couleuvre

    Cascade Couleuvre

    Ca grimpe un peu parfois, on croise des énormes lianes, des bananiers, des cacaoyers et d’autres arbres aux racines géantes, des lézards… Malheureusement (ou heureusement pour LN) pas de mygales sur notre chemin ! Puis après une dernière bonne grimpette, on aperçoit la cascade. Escalades des derniers rochers et nous voilà juste en dessous de cette immense cascade de plus de 120m de haut en plein milieu de la jungle. Gueg et Nana tentent un bain !

    Cascade Couleuvre

    Cascade Couleuvre

    Cascade Couleuvre

    Nana : Je ne me m’attendais pas du tout à voir une cascade aussi grande ! Elle est belle.

    On pique-nique au pied de la cascade et retour en sens inverse. A la moitié du chemin, une bonne averse se met à tomber ! Ça glisse encore plus. Arrivés au point de départ, on fait un crochet pour aller voir la plage d’Anse Couleuvre au sable noir. Très belle avec des grosses vagues. Malgré le temps maussade on aperçoit la Dominique au loin. On reviendra sur cette plage un jour où il fera beau ! Et si vous venez en Martinique, on vous conseille cette rando, vraiment très belle.

    Cascade Couleuvre

     

    Cascade Couleuvre


    votre commentaire
  • Bonne année 2019 ! 

    Nous vous souhaitons tout le meilleur pour vous et vos familles avec notamment une bonne santé et de beaux voyages. 

    Pour ce nouvel article, nous vous emmenons visiter les plages du Sud Ouest de la Martinique, maintenant que nous avons fait le tour de la pointe et découvert presque toutes les plages. Après 3 mois sur place, nous pouvons dire que c'est dans ce coin que se trouvent quelques unes de nos plages préférées. Vous êtes prêts à vous réchauffer un peu ? 

    La pointe Sud-Ouest

    On débute par la Pointe du Bout, où nous étions déjà allés lors de nos 1ers jours sur l'île et où nous sommes retournés cette fois en navette depuis Fort de France. Des départs toutes les heures ou demi-heure, 15 minutes de traversée, un lieu prisé des touristes et des croisiéristes (l'embarcadère se trouve juste à côté du port des bateaux de croisière), et effectivement le site en vaut la peine. (même s'il ne faut pas espérer y être seuls ! sauf en octobre lors de notre premier passage)

    Nana : J'ai bien aimé prendre le bateau pour aller à la Pointe du Bout.

    Une succession de trois petites anses d'eau cristalline avec vue sur la baie de Fort de France. L'eau y est très calme et on a pied loin, ce qui est super avec les enfants. L’hôtel Bakoua est implanté à la Pointe du Bout et il est possible de prendre un verre ou de manger un petit snack dans leur bar sur pilotis au dessus de l'eau. Top ! 

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

     

    La pointe Sud-Ouest

     

     

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Puis, en continuant la descente vers le Sud, il faut absolument s'arrêter à Anse Noire et Anse Dufour. Deux petites plages réputées pour leurs eaux limpides et propices au snorkelling. On y croise très souvent des tortues ainsi que des milliers de poissons. Nous avons eu la chance de voir une tortue à Anse Dufour. (Il n'y a pas de photos car nous n'étions pas encore équipés pour prendre des photos sous l'eau). 

    Les deux plages sont accessibles après avoir descendu de nombreuses marches. 

    Anse Noire fait très sauvage, avec comme son nom l'indique du sable noir, beaucoup d'ombre, un seul petit snack et un ponton, pour le plus grand bonheur de Nana qui adore sauter !

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Anse Dufour est plus petite, a moins d'arbres pour se mettre à l'ombre et plus de petits restaurants. Elle est aussi plus fréquentée, il vaut mieux arriver tôt pour avoir une place. L'eau y est bien turquoise. Nous y sommes allés l'un de nos premiers jours en Martinique et nous n'avions pas encore l'habitude des pique-nique. Nous avons mangé chez Nini (mais quand même sur la plage), c'était très bon. 

    (NB : peut-être vous demandez-vous, ou pas, pourquoi on vous parle d'ombre ? Il faut savoir qu'en Martinique, à la plage, on pose rarement sa serviette en plein soleil pour y faire la crêpe et crâmer. A la plage, on cherche un petit coin d'ombre, frais, pour pique-niquer avec son ti punch ou accrocher son hamac à 2 cocotiers pour une sieste entre deux baignades). 

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Nana : J'adore sauter des pontons avec Papa. Maman a peur... C'était trop chouette de nager à côté d'une tortue. 

    On continue à descendre et on s'arrête (pour notre premier dimanche en Martinique) à Grande Anse. Une anse plus grande que les deux précédentes, très familiale, très calme où là encore on peut observer des poissons et des tortues si on est chanceux. 

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Ensuite, on arrive au bourg des Anses d'Arlet. The carte postale de la Martinique avec son église au bout du ponton. Et effectivement c'est magnifique. Il y a de nombreux restaurants, les pieds dans le sable. Et cerise sur le gâteau (ou noix de coco dans le flan), un rocher accessible à quelques mètres de la plage, où grouillent des centaines et des centaines de poissons (et parfois des tortues) visibles avec masque et tuba. Le spot parfait. Bon par contre, tellement parfait que de nombreuses sorties en catamarans viennent y faire escale. Il y a vite embouteillage de masques ! La encore, il vaut mieux arriver tôt. 

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Et enfin pour finir cette exploration du Sud-Ouest, cap sur le Diamant. Là aussi un cliché de l'île. Cet ancien volcan qui trône fièrement au milieu de la mer et qui a donné son nom à l'une des plus belles plages. 

    La pointe Sud-Ouest 

    Juste avant d'arriver à la Grande Anse du Diamant, il y a le mémorial du Cap 110 édifié en hommage aux victimes du naufrage d'un bateau négrier en 1830 (alors que la traite des esclaves avait été interdite en 1815). 

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Puis on atteint la fameuse baie du Diamant et là on écarquille les yeux : longue et superbe plage de sable blanc, eau cristalline, vue sur le Diamant et le Morne Larcher, et plage quasi déserte car en fait la mer ici n'est pas propice à la baignade tranquille car il y a d'énormes vagues. Bref, on est conquis. En plus, en arrivant sur la plage par l'entrée n°6, on tombe sur plusieurs cocotiers allongés vers la mer parfait pour des photos ! Nous en avons profité pour immortaliser notre 1er Noël à la plage. 

    La pointe Sud-Ouest

     

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    La pointe Sud-Ouest

    Voilà, nous espérons que ce rapide aperçu d'une partie des plus belles plages de l'île (selon nous) vous a plu. Pour ceux qui sont allés à la fin de l'article, voici toutes ces plages en vidéo. Enjoy! 

    (D'ailleurs, il y a même une 2e nouvelle vidéo quelque part dans le blog, allez comme on est sympa, on vous dit où : essayez de retrouver l'article de Ste Lucie et vous devriez trouver la vidéo)

    N'hésitez pas à nous laisser un commentaire ! A la prochaine Si Dieu Veut ^^  

     


    4 commentaires
  • En passant par la côte ouest, côté Nord Caraïbe. 

    Par un samedi de début novembre un peu gris, nous sommes allés vers le Nord pour visiter notre 1e distillerie. Après le cours de tennis de Nana, nous partons en direction de Case-Pilote, Bellefontaine puis le Carbet où nous nous arrêtons pour manger au Beach Grill. Très bon restaurant sur la jolie plage du Carbet. Elle doit être très agréable aussi quand il fait beau.

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Puis nous poursuivons jusque les hauts de Saint Pierre et la distillerie Depaz. C’est notre 1ère visite d’une des nombreuses distilleries de l’île donc nous n’avons pas de moyen de comparaison. Le cadre est très agréable : sur un flanc de la montagne Pelée, avec une très belle vue sur la baie de Saint Pierre. La visite est également instructive : on y apprend à faire du bon rhum bien sûr mais aussi et surtout à le déguster. 

    Le Nord (1)

    La distillerie Depaz continue encore aujourd'hui à puiser une partie de son énergie dans la Roxelane, une rivière qui dévale les pentes de la Montagne Pelée, et dont l'eau réputée pour sa pureté, est aussi depuis toujours un des ingrédients essentiels des rhums produits ici. 

    D'ailleurs, on peut voir une ancienne roue à aubes.

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Nous flânons au milieu des différentes machines permettant de transformer la canne à sucre en rhum blanc et rhum vieux. La distillerie ne fonctionne pas actuellement, la saison de coupe de la canne s’étend entre février et juin. En fin de visite, nous dégustons différents rhums et notre choix se porte sur le classique rhum blanc, ingrédient de base du ti punch ! Fins prêts pour nos prochains apéros !!

    Le Nord (1)

    La Montagne Pelée qui pointe son nez parmi les nuages

    Le Nord (1)

    Puis nous retournons à Schoelcher en prenant la route de la Trace entre le Morne Rouge et Balata. C'est une route sinueuse au milieu de la végétation luxuriante. Normalement on a de beaux points de vue sur les pitons mais ce jour-là on ne voit pas grand chose. C'est pas grave, nous aurons l'occasion d'y retourner :)

    ----------------------------------

    Lors d'un autre week-end, fin novembre, bien plus ensoleillé cette fois-ci, nous avons repris la route du Nord jusqu'au Prêcheur et la plage de l'Anse Céron. Plage de sable noire avec beaucoup de vagues et peu de monde. En plus, il y a même des tables sous les arbres, l'endroit parfait pour notre traditionnel pique-nique du dimanche !

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Nous sommes venus jusque là car il y avait une journée portes ouvertes - Chanté Nwel à l'Habitation Céron juste à côté. Bon, nous avons raté le Chanté Nwel mais nous avons pu faire le tour du parc. Et c'était magnifique. L'impression de se promener dans la jungle au milieu de tous ces arbres tropicaux. Il se met à pleuvoir mais nous sommes abrités par le magnifique et géant zamana qui trône au milieu du jardin. Il a même été élu plus bel arbre de France il y a quelques années. 

    Nous avons même eu la chance (ou l'horreur dira LN) de pouvoir admirer notre première "Matoutou falaise", la mygale de Martinique... 

    Il n'y a pas que des plages en Martinique, tous les parcs des différentes habitations sont superbes et permettent de retrouver un peu de fraîcheur. Nous vous laissons admirer avec les photos. 

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

     

    Le Nord (1)

     

    L'immense Zamana

    Le Nord (1)

    Sur une branche du Zamana !

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Le Nord (1)

    Balisier

    Le Nord (1)

    Cacaoyer

    Le Nord (1)

    S'abriter sous une feuille pendant la pluie !

     

    Le Nord (1)

    Mygale de Martinique.... 

    Il y a moins de plages réputées "paradisiaques" dans la partie nord de la Martinique mais pour l'instant ce que nous avons vu nous a beaucoup plu. C'est plus sauvage, plus tranquille, plus frais que le sud ! 

    Voilà pour les nouvelles, la prochaine fois nous vous ferons découvrir l'autre côté, c'est-à-dire le Nord Atlantique ainsi que d'autres merveilleuses plages du sud. 

    --------------------------------------------

    Mais pour l'instant nous quittons quelques jours la Martinique équipés de nos manteaux, bonnets, gants, écharpe... pour affronter le froid et voir les décorations de Noël de fou de......... New York !!! Nous rêvions de retourner à NYC pendant les fêtes de fin d'année. Les billets d'avion n'étaient pas chers et il n'y a qu'1h de décalage horaire avec la Martinique. Pas de jetlag à subir. Donc c'est parti pour 6 jours de folie. On ne vous raconte pas l'état d'excitation de Nana qui est ravie de remettre un manteau. 

    "Je suis contente car on n'a pas encore mis de manteau depuis qu'on est arrivés ici! Je veux voir la Statue de la Liberté. " On verra si elle est toujours aussi ravie quand elle ressentira le froid polaire !!! On vous racontera tout ça aussi. 

     

    Allez à bientôt, et en ce jour de St Nicolas, on vous laisse avec un joyeux Père Noël Martiniquais :) (Jojo ne l'a pas trouvé très cool ah ah ah)

    N'hésitez pas à nous laisser un petit mot, ici ou sur facebook ou bien où vous voulez, on aime bien avoir de vos nouvelles. On pense bien à vous!

    Le Nord Caraïbe


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires